L’Apple Watch devient une télécommande des logiciels Microsoft Office

Aller toujours plus loin dans la mobilité : Microsoft Office relève le défi avec son logiciel de présentation PowerPoint qui se contrôle désormais à distance depuis un terminal Android ou l’Apple Watch.  Les programmes Microsoft Office pilotables de sa montre Outre les habituels correctifs, la toute récente mise à jour des applications iOS extraites de la suite Microsoft Office contient une nouvelle fonctionnalité spécifique à l’outil Powerpoint : la possibilité de pilotage depuis la fameuse montre connectée d’Apple. Répondant à l’appellation « PowerPoint Remote for Apple Watch », le dernier-né des présentateurs gratuits de l’éditeur permet aux détenteurs de la montre et d’un iPhone de lancer depuis la première une présentation archivée sur le second, de se déplacer en avant et en arrière entre les « slides », et de voir le numéro de la diapositive ainsi que le temps écoulé dans la partie supérieure de la diapositive. Parmi les fonctionnalités avancées, on trouve l’ouverture directe d’éventuels fichiers multimédia insérés dans les pages de la présentation, la lecture d’annotations personnelles intégrées, et à condition de disposer de Microsoft Office  2013 ou de l’une de ses éditions les plus récentes, la navigation dans des documents Word et classeurs Excel.  Microsoft Office poursuit sa politique d’expansion Ce développement, qui s’inscrit dans la stratégie d’expansion de la suite sur les terminaux les plus courants, suit celui mis au point pour les smartphones Android sorti le 9 avril dernier. Proposé sur Google Play, ce dernier, baptisé Office Remote for Android, donnait aux utilisateurs d’un mobile Android la possibilité de télécommander une présentation stockée sur un PC, les deux appareils devant simplement communiquer par Bluetooth. Fait surprenant, Microsoft n’a pas prévu de version de son outil compatible avec les montres intelligentes tournant sous Android. Heureusement, pour ceux qui ont opté pour la Samsung Gear, par exemple, il existe des applications tierces, dont Air PPT, déjà très répandue. Installée simultanément sur l’ordinateur et la montre, celles-ci offrent sensiblement les mêmes privilèges que Remote for Apple Watch....

Read more

Après Microsoft Office pour tablettes, Google lance Android for Work

Dans l’objectif de renforcer sa stratégie de conquête du marché des entreprises, notamment en s’adaptant au phénomène du BYOD, Mountain View a lancé officiellement en fin février Android for Work, sa nouvelle déclinaison d’Android spécialement conçue pour les professionnels et les DSI.  Une nouveauté supplémentaire après Microsoft Office pour tablettes Le nouveau programme avait été présenté à l’occasion de la conférence Google I/O de 2014 et sort trois semaines après la version définitive de Microsoft Office pour tablettes. Il offre un environnement à la sécurisé accrue aux utilisateurs qui souhaitent faire cohabiter contenus privés et contenus professionnels sur un même terminal. Pour l’heure, le support multiutilisateur permettant la création d’un profil réservé au travail n’est disponible nativement que sous Android Lollipop ; sur les versions KitKat, Jelly Bean et Ice Cream Sandwich, il faut au préalable télécharger l’app dédiée. Il s’agit d’une sorte de « mini-OS » au sein du système d’exploitation mobile qui permet un cloisonnement efficace des deux types d’usages, et éviter ainsi l’achat (et la gestion !) de deux équipements pour les différentes activités. Il est même possible grâce à l’application onoff de Taïg Khris de multiplier gratuitement les numéros de téléphone mobile sur le smartphone. Désormais, les professionnels peuvent concilier sans risque de mélanger les sphères privées et professionnelles sur leur mobile Android. De plus, en cas de perte ou de vol, les données professionnelles sensibles sont protégées par un système de cryptage et peuvent être supprimées à distance.  Une boutique d’apps dédiée à l’environnement Pro d’Android Le Play Store subit également quelques changements en conséquence. Une partie dédiée dénommée « Google Play for Work » a été déployée pour recevoir Microsoft Office aux côtés d’outils devenus incontournables tels que le nouveau Box, SAP et Salesforce 1, ainsi que les applications validées par le DSI de l’entreprise. Sur l’écran, les applications professionnelles sont immédiatement reconnaissables à leur icône distinctive, un petit attaché-case orange. L’administrateur du système d’information de la société a par ailleurs la possibilité de configurer les apps afin d’autoriser ou d’interdire...

Read more

ICloud devient accessible aux utilisateurs de Microsoft Office

Bientôt la fin des questions d’incompatibilité entre les différents systèmes informatiques ? Avec l’ouverture à iCloud, Microsoft Office franchit un nouveau pas dans la mise en œuvre de sa stratégie d’intégration des outils de sa célèbre suite bureautique aux applications et solutions de stockage en ligne tierces. Ouverture progressive aux services de sauvegarde dans le nuage En novembre, le géant américain avait ainsi commencé avec Dropbox, avant de travailler sur le cas d’Apple iCloud. Désormais, les inconditionnels des appareils de la marque à la pomme peuvent travailler sur les logiciels Office tournant sous iOS et enregistrer leurs documents sur iCloud. La nouvelle fonction n’est pour le moment disponible que pour les utilisateurs d’appareils iOS, mais devrait dans un avenir proche concerner également les millions de personnes à travers le monde clientes d’Android et de Windows 10 et qui se servent de Word, Excel, PowerPoint et les autres composantes de la suite bureautique. Un échange de bons procédés avec la firme de Cupertino, qui annonce de son côté que les détenteurs d’un terminal utilisant Windows peuvent accéder à son nuage et accéder, au même titre que les possesseurs d’un iPad ou d’un iPhone et bénéficier de ses services de sauvegarde et de stockage de données. Intégration de Microsoft Office Online aux autres services Cloud La volonté d’ouverture de la firme de Redmond ne s’arrête pas aux solutions de stockage. En effet, un programme baptisé « Cloud Storage Partner Program » voit actuellement la participation de fournisseurs de services Cloud réputés comme Box, Citrix et Salesforce.com. L’objectif de la collaboration est de permettre à ces acteurs d’intégrer la version gratuite de Microsoft Office Cloud dans leurs applications. Certaines fonctionnalités de la suite seront toutefois exclues. Kirk Koenigsbauer, le vice-président d’Office, a par ailleurs fait savoir que d’autres partenariats de ce type sont envisagés. En parallèle, Microsoft poursuit le développement de sa suite bureautique online, avec deux nouvelles déclinaisons : un produit dédié à Windows 10, aux smartphones et tablettes tactiles, et...

Read more

Open office : les professionnels sont également servis

Dans une société, les licences de logiciels qu’on achète compte parmi les actifs. Et cela signifie bien qu’une dépense a été effectuée. Et pour réduire au maximum les dépenses en ce temps de crise, l’usage des logiciels gratuits peut être un très bon plan. Côté performance, il n’y a rien à craindre. En ce moment, il existe plusieurs logiciels professionnels gratuits qui ne comportent aucuns bugs ou autres désagréments. Réduire les dépenses avec un logiciel bureautique gratuit Certes, les logiciels office de Microsoft sont bien performants et disposent de diverses fonctionnalités attractives, mais depuis open office, on peut dire que ce géant de l’informatique a un concurrent très sérieux. Avec open office, la recherche et le développement sont très collaboratifs, et cela a permis à ce logiciel d’acquérir très rapidement une grande notoriété en un temps très court. Et le projet avance bien. D’ici peu donc, il se pourrait même que ce logiciel gratuit pourrait bien détrôner Microsoft. Les logiciels de gestion commerciale et gestion financière gratuits   Par rapport au logiciel office, les logiciels de gestion peuvent également constituer une grande dépense pour les entreprises. Mais grâce au logiciel libre, l’achat de licence pourrait très bien être sauté. Sur le marché, le choix est très large sur ces types de logiciel. Le seul tarif qu’il faut compter est donc tout simplement les frais de formations et le paramétrage du logiciel. Où télécharger un logiciel gratuit Pour acquérir des logiciels gratuits, vous avez plusieurs options. Par rapport à une marque, vous pouvez vous rendre directement sur le site de l’éditeur. Ou, vous pouvez vous rendre sur des sites qui sont spécialement dédiés aux téléchargements de logiciels gratuits. Et pour gagner plus de temps et avoir un choix plus large, il est surtout conseiller de faire le téléchargement sur ces...

Read more

Pourquoi choisir open office ?

Open office est une suite bureautique parmi tant d’autres. Beaucoup de personnes ne connaissent pas encore les avantages de ce logiciel alors qu’il existait depuis l’année 2000. Pour vous éclaircir dans votre choix voici les raisons de choisir open office. Un logiciel libre et pratique pour tous Open office est un logiciel libre. Vous n’avez pas besoin d’acheter une licence pour pouvoir l’utiliser. Comme c’est le cas avec Microsoft office. D’ailleurs, à chaque nouvelle version du logiciel, vous n’êtes pas obligés d’y recourir. En outre, télécharger open office est très pratique car c’est un logiciel multiplateformes : il n’est pas uniquement compatible avec Linux mais également avec le système d’exploitation Mac OS X et Windows de Microsoft. D’ailleurs, même avec un autre type de logiciel, les documents sauvegardés restent pérennes. En plus, dans open office chaque outil est intégré et on y retrouve presque toutes les options de Microsoft Office. Une version simplifiée de Microsoft Office Open office c’est presque le même que Microsoft office. Il convient aux utilisateurs qui font recours au traitement de texte, tableau, calcul et outils de présentation. Il dispose des modules : Writer (MS Word), calc (MS Excel), Impress (PowerPoint), Base (Acess) et tant d’autres encore. Toutefois, vous devez télécharger les autres outils qui n’y sont pas...

Read more